Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog 2 Golf

Golf de Fontainebleau (77)

4 Février 2019 , Rédigé par Alain

Golf de Fontainebleau (77)

Régulièrement cité comme l'un des plus beaux, si ce n'est le plus beaux golf de France, le golf de Fontainebleau est une institution. La salamandre, emblème royale de François 1er est également le symbole de ce club à la tradition bien ancrée. Golf centenaire (créé en 1909), son tracé au milieu de la forêt éponyme en fait un lieu unique. Les célèbres rochers sont visibles sur une grande partie du parcours et en font même le sel sur certains trous (notamment le 12), la bruyère et les fougères complètent cet ode à la nature. Un club house cossu, un petit practice où les facilités sont à portée de main, un parking avec de grosses cylindrées ce sont les caractéristiques d'un club privé. Le parcours est un classique par 72 de 5 670 m des jaunes, sans obstacle d'eau comme souvent sur les anciens parcours.

La salamandre, le n°1, le club house et les rochers
La salamandre, le n°1, le club house et les rochers
La salamandre, le n°1, le club house et les rochers
La salamandre, le n°1, le club house et les rochers

La salamandre, le n°1, le club house et les rochers

le trou n°1 est un résumé à lui seul du parcours (forêt, bunker, rocher).Le n°3 est souvent considéré comme le trou signature par la vue panoramique dont on jouit depuis le départ surélevé. Pour ma part je préfère le n°12  où les rochers forment un incongru obstacle à part entière. C'est un parcours à l'ancienne avec des fairways étroits et de petits greens tourmentés bien protégés par de profonds bunkers. En cette fin de de printemps, les rangées de fougères qui bordent les fairways forment une muraille végétale où il ne vaut mieux pas égarer sa balle. Il parait que le parcours est sublime en automne lors de la floraison des bruyères, cela donne une bonne raison de revenir. De manière insolite, un enclos à chèvres, auxiliaires zélées de tonte, est installé aux abords du départ du n°14.  

rocher du n°12 - départ du n°3
rocher du n°12 - départ du n°3
rocher du n°12 - départ du n°3
rocher du n°12 - départ du n°3

rocher du n°12 - départ du n°3

L'enchaînement final est très technique. Le n°14 est un par 3 au green bombé qu'il n'est pas avisé de rater à moins de se contraindre à une approche compliquée. Le n°15 ensuite nécessite de taper  un second coup en aveugle. Le green est tellement en contrebas, qu'un drapeau à la taille disproportionnée est disposé en guise de mire. Le n°16 est très étroit avec un fairways qui amène les balle dans un talus en contrebas sur la gauche. Les deux derniers sont plus simples avec le n°17 qui est un petit par  4 de 230 m , et le n°18 qui déroule son fairways vers la terrasse de club house pour un rafraîchissement mérité.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article