Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog 2 Golf

Golf de Joyenval (78) - Marly

18 Septembre 2018 , Rédigé par Alain Publié dans #Parcours

Golf de Joyenval (78) - Marly

L’arrivée s’effectue par une longue allée bordée de tilleuls après avoir traversé la délicieuse localité de Chambourcy. Le parcours de Marly s’apparente à un links posé à flanc de colline du désert de Retz. Un terrain ouvert donc, longé par de larges étendues d’herbes hautes qualifiées, de fétuques, foins ou rough en langage golfique. Semblables à ceux de l’Albatros, de la Vaucouleurs ou Courson, les obstacles herbeux ont ici l’immense avantage d’être délimités par des piquets rouges et non blancs, et ça change tout. Une balle égarée dans l’herbe et on droppe avec une pénalité sans même prendre la peine de la rechercher, au lieu de jouer une balle provisoire et de se lancer dans une fastidieuse recherche d’une aiguille dans une botte de foin : c’est un gain de temps considérable. Outre les roughs, les nombreux bunkers au sable impeccable, constituent la principale difficulté. L’eau, bien que présente (n°4, n°6, n°15, n°17), n’est que rarement pénalisante.

un parcours de type links
un parcours de type links
un parcours de type links

un parcours de type links

L’entretien est d’une qualité rare avec un soin du détail poussé à l’extrême. Des pyramides de balles sont disposées à côté des postes de practices, les bunkers sont ornés par des pochoirs géants laissant l’empreinte du logo sur le sable, le petit ruisseau du n°16 est aménagé à l’image d’une création lacustre  d’un jardin japonais, et le départ du n°4 est aussi fleuri que les jardins de Bagatelle.

Le parcours, un par 72 de 5550 m me convient à merveille, pas trop long avec des par trois techniques, des pars quatre où l’on peut partir avec un bois de parcours et des par cinq jouables en régulation. Le dessin est signé Robert Trent Jones Sr, une référence en la matière.

Le début de retour est pentu et forestier. Sur le n°10, il faut poser parfaitement sa balle sur une piste d’atterrissage perchée sur un fairway en forte pente, le second coup de ce dog leg gauche doit être précis pour ne pas se retrouver en contrebas du green. Le n°11 est un superbe par trois dont le green en contrebas jouxte les anciennes dépendances des lieux. En quittant le trou on longe les vestiges de l'ancienne abbaye, un curieux simili de temple romain posé sur une îlot. Le 12 est un petit par 4 drivable (245 m).

le 18, trou signature, est un par cinq en montée, bordée par 10 bunkers et défendu par un green à double plateau. 

un soin du détail rare
un soin du détail rare
un soin du détail rare
un soin du détail rare

un soin du détail rare

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article