Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog 2 Golf

Golf de Mont Griffon (95)

10 Avril 2016 , Rédigé par Alain Publié dans #Parcours

Le golf Mont Griffon est indissociable de l’hôtel du même nom formant là un véritable resort rassemblant un parcours 18 tous (les lacs), un de neuf trous (les chênes) et un pitch & putt (l’arbalétrier). L’ensemble portant donc le nom de Golf Hôtel de Mont Griffon. Entre le tee de départ du 1 et du 10, une statue équestre montre que l’on est proche de Chantilly. Le parcours est assez ouvert avec relativement peu de passages boisés. Contrairement à ce que l’on pourrait penser avec le sous titre « les lacs », l’eau n’est réellement en jeu que sur les trous n°3-5-8-9-10 (surtout le 8). Le principal piège de ce parcours sera les pentes qu’il faudra gérer.

Il y a d’abord les départs surélevés comme celui du n°1-3-16-17 où il faudra maîtriser la distance , puis les greens  surélevés (n°2-3-17-18) et enfin probablement le mois facile, les dévers (n°1-3-4-10-13-18). Hormis celui du trou n°16 trop sec, les bunkers sont bien pourvus en sable ocre ce qui rend les sorties agréables. Les trois premiers trous sont plaisants à jouer par les dénivelés et les vues qu’ils procurent. Pour le n°3 il faudra viser l’axe de la mire pour couper ce dog leg gauche, et se laisser une chance pour attraper en deux ce green très en hauteur. Pour le trou n°4 il faudra une mise en jeu précise pour ne pas voir sa balle embarqués dans un terrible dévers qui aspire la balle à gauche.  

un parcours ouvert
un parcours ouvert
un parcours ouvert
un parcours ouvert

un parcours ouvert

Les par cinq (5-8-12-13) tournent de telle sorte que les seconds coups doivent être précis pour pouvoir attaquer les greens en trois. Les greens sont efficacement protégés par des obstacles d’eau (n°5-8) par de profonds bunkers (n°12), ou un emplacement caché au fond d’un dog leg gauche descendant (n°13) . Le départ du n°8 est assez traître avec des tee de travers qui rendent les distances entre multiples bassins d’eau de gauche difficilement lisibles.     

l'eau est heureusement moins en jeu que ne le laisse présager le nom "des lacs"
l'eau est heureusement moins en jeu que ne le laisse présager le nom "des lacs"
l'eau est heureusement moins en jeu que ne le laisse présager le nom "des lacs"

l'eau est heureusement moins en jeu que ne le laisse présager le nom "des lacs"

Les trois premiers par 3 se ressemblent et ne présentent pas de vraies difficultés avec une distance de 140 m et des greens relativement plats. Il faudra engranger des points avant de passer au terrible trou n°16

de jolis paysages
de jolis paysages
de jolis paysages
de jolis paysages

de jolis paysages

Le trou n°16 est effrayant à plusieurs titres. Non pas à cause de sa modeste distance (135 m) mais plutôt de sa topographie. Il y a d’abord ce panneau indicateur anxiogène qui montre un golfeur, driver en main tombant dans un précipice. Il faut dire que le trou est bordé par un ravin sur sa gauche, et qu’envoyer sa balle là bas n’est pas une bonne idée pour sa carte de score, ni pour son intégrité physique s’il vous prend l’initiative incongrue de venir la récupérer. La droite du trou est protégée par un profond bunker et de la forêt. Autrement dit, c’est le green ou la mort, et comme ce dernier est très tourmenté le par n’est pas donné.  

un trou effrayant !
un trou effrayant !
un trou effrayant !
un trou effrayant !

un trou effrayant !

Le petit plus

Un beau parcours scénique et bien entretenu

Le petit moins

Peu de poubelles sur le parcours, et des jolis drapeaux mais non numérotés

le griffon emblème du parcours
le griffon emblème du parcours

le griffon emblème du parcours

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article