Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog 2 Golf

PGA Catalunya (Costa Brava)

8 Juin 2015 , Rédigé par Alain Publié dans #Voyages, #Parcours

Le complexe du PGA Catalunya, l’équivalent de notre golf national tutoie l’excellence pour l’ensemble de ses installations, que ce soit pour les deux parcours, l’immense zone dédiée à l’entrainement ainsi qu’à l’offre hôtelière. Candidats à l’organisation de la Ryder Cup 2022, le PGA Catalunya a évidemment toutes les armes pour remporter la prestigieuse épreuve biennale. Le stadium course est le plus prestigieux, c’est un parcours de championnat qui accueille régulièrement de grandes épreuves professionnelles comme l’open d’Espagne (remporté en 2009 par Thomas Levet) et les terribles cartes européennes. Utilisé comme camp d’entrainement par beaucoup de sélections nationales, le PGA Catalunya offre un practice hors norme. Ainsi cette zone de bunker avec du sable d’Augusta, de Peeble Beach ou de St Andrews, ou bien cette aire d’approche avec les différents type de gazon du circuit mondial.

On entre dans le stadium sur le bout des pieds

On entre dans le stadium sur le bout des pieds

Ce parcours spectaculaire et imposant a été régulièrement classé parmi les dix meilleurs parcours de golf en Europe depuis son inauguration. Il a été récemment classé nº 88 mondial, nº 3 en Europe et nº 2 en Espagne. Visuellement le stadium course un est parcours vallonné dessiné dans un écrin de verdure au milieu d’une forêt de petits chênes vert. Les départs surélevés permettent d’avoir une vue panoramique sur tout le piémont pyrénéen. On a le sentiment d’évoluer en pleine nature, il n’y a qu’au trou n°15 où l’on puisse apercevoir un bout de route avec des voitures. La seule trace de civilisation tangible viendra des vols de l’aéroport de Gérone tout près d’ici.

de l'eau souvent en jeu
de l'eau souvent en jeu
de l'eau souvent en jeu

de l'eau souvent en jeu

Ici les difficultés s’ajoutent aux difficultés pour proposer un vrai test de golf. On peut parler de la longueur bien sur avec plus de 6100 m, du rough épais, du vent souvent présent de l’eau (n°1-3-4-13-15) des arbres et des bunkers.

Les par 3 du n°5 et 11 sont assez amusants à jouer avec de l’eau en jeux et un départ surélevé qui brouille les pistes pour le choix du club. Le trou le plus difficile est le n°9, un long par 4 en dog leg droite et un fairway étroit. Le green en montée est ultra défendu par une multitude de bunkers étagés. Je réalise un boggey qui pour moi équivaut à un joli par.

Le trou signature est probablement le 13 avec un départ surélevé avec un panorama splendide sur le piémont pyrénéen. Une langue d'eau transforme le green en une quasi ile. Toute la difficulté est de positionner son deuxième (et plus souvent le troisième) à la bonne distance pour que la balle pitche sur le green.

des trous bien dessinés au tracé franc
des trous bien dessinés au tracé franc
des trous bien dessinés au tracé franc

des trous bien dessinés au tracé franc

L’entretien est bien sur irréprochable avec des fairways comme des greens et des greens durs comme du carrelage. Avec sa longueur, la voiturette est souvent conseillée. Le PGA Catalunya c'est aussi un resort de standing avec des villas à l'architecture moderne et épurée et un hôtel Mélia remarquable par la qualité de ses intallations (avec une grande carte au restaurant).

Pour être franc j’ai souffert sur ce terrible parcours, d’autant plus que je partais  des jaunes (index 6-18 selon le marquage local). Le rough de 6,5 cm avale remarquablement les balles, et la vitesse des greens est déroutante pour le simple amateur que je suis. D’ailleurs le stimpmeter indiquait 10, alors que la moyenne du PGA Tour USA est de 9,5 et le Masters d’Augusta à 13 ! J’ai laissé mes deux partenaires Nick et Colin (index à un chiffre) se tirer la bourre. Je les remercie pour leur patience et leur encouragements. Cependant j’ai pris beaucoup de plaisir à fouler ces fairways et greens sublimes, on a l’impression d’être un privilégié pour jouer un tel parcours d’exception. La joie l’emporte largement sur la frustration et je ne rêve que d’une chose c’est d’y revenir avec de meilleurs armes !

des vues sublimes
des vues sublimes
des vues sublimes

des vues sublimes

un resort aux portes de la France

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article